Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Titre : Sleepy Hollow, la légende du Cavalier sans tête

Collection : Mille-et-une-nuits

Année : 2000

Pages : 77

Traducteur : Geoffroy, Alain

Quatrième de couverture

A la fin du 18ème siècle, un vallon ensommeillé sur les bords de l’Hudson où vit une paisible communauté d’origine hollandaise. La légende qui s’y colporte d’un fantomatique cavalier furieux vient à menacer la quiétude de ses habitants. On raconte qu’il décapite sans sa course folle tous ceux qu’il rencontre, et lui-même serait sans tête …

Sur un ton parodique, Washington Irving (1783-1859) brocarde un rêve américain qui tourne rapidement au cauchemar. La Légende du Cavalier sans tête constitue un surprenant mélange d’enchantement et de fantastique. Tim Burton s’est approprié cet univers pour en donner une version très noire dans son film Sleepy Hollow.

Avis

Même avec ses 77 pages, le livre reste quand même intéressant. Le Cavalier sans tête n’est pas beaucoup présent dans ce roman, on y parle pendant quelques lignes sans plus. On retrouve les grandes familles comme les Van Tassel.

Dans ce roman, Ichabod Crane est professeur dans une petite école de la petite ville de Sleepy Hollow. Dans le film, il est un genre de chirurgien qui résout certains mystères autour d’incident. Dans la série Sleepy Hollow, le Cavalier sans tête est un soldat hessien et combat Ichabod Crane sur un champ de bataille car Ichabod combat pour les Anglais avant de changer de camp. Je ne vais pas raconter toute la série mais je la conseille vivement. Il y a deux saisons en tout et c’est une autre version de l’histoire.

Sleepy Hollow, la légende du Cavalier sans tête - Irving, Washington
Tag(s) : #Fantastique, #Drame, #Horreur

Partager cet article

Repost 0